La chute de l’Empire romain

Une nouvelle religion se diffuse. Touche-t-elle l’Empire romain ?

Vers 63 avant Jésus Christ, les Romains occupent un territoire appelé la Palestine. Sur ce territoire vivent des Hébreux qui ne croient qu’en un seul dieu. Leur croyance constitue le judaïsme, la religion des Juifs. Ils espèrent l’arrivée d’un messie (en grec Chrestos et en français Christ). On les surnomme les chrétiens.

l'empire romain

petit temple à la maison consacré aux dieux romains

Un laraire

Au Ier siècle un juif de Palestine, Jésus de Nazareth, annonce qu’il est le messie et le fils de Dieu. Il crée une nouvelle religion, le christianisme. Les premiers chrétiens dans l’Empire sont persécutés parce qu’ils refusent d’adorer les dieux des Romains. En effet, les Gallo-Romains vénèrent l’empereur comme un dieu et honorent à la maison et dans les temples 3 dieux qui symbolisent Rome : Jupiter, Junon et Minerve.

Dans les maisons romaines, un lieu sacré, appelé un laraire, est consacré aux 3 dieux et au génie protecteur (le serpent).

En 312 l’empereur Constantin voit une croix enflammée dans le ciel avant une bataille. Après sa victoire, pensant que Dieu l’avait protégé, il décide de se convertir au christianisme, qui devient la religion officielle de l’Empire.

Pourquoi les Romains construisent-ils des fortifications autour des villes au IIIe siècle ?

remparts romains

fortifications romaines

Pendant 200 ans, l’Empire romain connaît la prospérité et la paix. Mais en 180 la mort de Marc Aurèle (empereur romain) marque le début des luttes pour le pouvoir entre les généraux. Plus de 40 empereurs se succèdent en 80 ans.

A l’intérieur de l’empire, les armées s’affrontent pour imposer leur candidat et à l’extérieur, des peuples germaniques viennent le piller à plusieurs reprises. C’est pourquoi, les Romains fortifient les frontières en entourant les villes de remparts.

En 286, les attaques incessantes des Barbares poussent l’empereur Dioclétien à diviser l’empire parce qu’il est trop vaste pour être gouverné par un seul homme. Il choisit Maximien, qui devient empereur romain d’occident avec Rome pour capitale. Dioclétien devient empereur romain d’orient. Il fait reconstruire Byzance et la rebaptise Constantinople, capitale de son nouvel empire (l’empire byzantin).

partage du territoire romain

Division de l’Empire romain

Qu’est-ce qui provoque la fin de l’Empire romain d’occident ?

invasions des Barbares dans l'empire romain d'occident A la fin du IVe siècle, des peuples barbares s’installent sur le territoire de l’Empire d’occident : les Francs au nord; les Burgondes et les Alamans à l’est; les Wisigoths au sud. Ils cohabitent avec les Gallo-Romains et apportent leurs langues et leurs coutumes. Ils constituent peu à peu des royaumes. Le latin et les langues germaniques se mêlent et forment de nouvelles langues : le français et l’allemand.

Au milieu du Ve siècle, les Huns, peuple d’Asie, et leur chef Attila attaquent l’Empire d’occident. Les Romains et les Barbares s’unissent pour combattre cet ennemi commun.

En 476 c’est la fin de l’empire romain d’Occident. Il ne reste qu’un territoire gallo-romain au nord-ouest, dirigé par Syagrius. Romulus Augustule, le dernier empereur d’occident est détrôné par le chef barbare Odoacre. L’Empire romain d’Orient est attaqué au fil des siècles par des Barbares, des arabes et des Turcs. Il disparaît en 1453.

Vocabulaire :

Un messie : un envoyé de Dieu pour sauver les hommes des mauvaises actions.

Des remparts : des murs hauts qui entourent un château ou une ville.

Un Barbare : une personne qui ne parle ni le latin, ni le grec.

 

 

 

 

 

2 commentaires

  1. Pingback : Les Thermes de Cluny

  2. Pingback : Clovis