La Liberté guidant le peuple

Tableau de Delacroix : "La liberté guidant le peuple"

« La Liberté guidant le peuple » de Eugène Delacroix, 1830

Comme d’autres oeuvres artistiques, le tableau de Eugène Delacroix (1798-1863) soutient la liberté et la République. Il illustre la révolution de juillet 1830 à Paris. Au cours de 3 jours d’émeute, le peuple renverse le roi Charles X pour le remplacer par son cousin, Louis-Philippe.

Classée dans l’art romantique apparu dans la première moitié du XIXe siècle dans la peinture, cette toile a pour but de susciter des émotions en s’élevant vers un idéal. Elle symbolise la rébellion d’un peuple qui lutte pour la liberté. Ce qui explique le titre de la toile.

Au centre du tableau, l’allégorie de la liberté est représentée sous les traits d’une femme, torse nu, coiffée d’un bonnet phrygien et brandissant d’une main le drapeau tricolore et de l’autre un fusil. Elle franchit les barricades en invitant les rebelles républicains à la suivre vers la victoire. Deux enfants apparaissent des deux côtés du tableau : celui de droite, avec un béret noir d’étudiant, se tient aux côtés de la femme et brandit un pistolet dans chaque main. Celui à l’extrême gauche, derrière les pavés, porte un bonnet de soldat et une épée.

A gauche de la femme sont représentés trois insurgés avec des costumes différents qui permettent de reconnaître trois types d’ouvriers : l’un avec un tablier et des bretelles indiquent un manufacturier; prosterné au pied de la déesse c’est un ouvrier parce qu’il porte une large blouse et un foulard sur la tête; un artisan est en noir avec un chapeau haut de forme, un fusil dans les mains. Au premier plan trois cadavres, dont un soldat de la garde de Charles X, gisent par terre.

A l’arrière plan du tableau, on distingue une foule déchaînée. Pour situer cette insurrection, les tours de la cathédrale Notre Dame de Paris se profilent à l’horizon à droite. Delacroix fait apparaître un contraste d’ombres et de lumière, qui ajoute de l’intensité au soulèvement et sert à mettre en relief les personnages principaux. Il mélange la tradition classique avec l’allégorie (la déesse de la liberté) et la réalité historique représentée par la présence des enfants, des ouvriers et des soldats.

Vocabulaire :

une rébellion : une révolte

une allégorie : expression d’une idée par un personnage et des symboles

un torse : le haut du corps

le bonnet phrygien : bonnet rouge qui symbolise la liberté

un insurgé : un révolutionnaire