Le château de Versailles

Vue du château de Versailles

Le château de Versailles

Pendant tout son règne, le roi Louis XIV (1638-1715) est un mécène des arts, qui protège les meilleurs artistes de l’époque. Pour réaliser son rêve de grandeur et fuir Paris, à cause de la Fronde des nobles et des émeutes des Parisiens, le monarque décide de faire agrandir le pavillon de chasse, que son père Louis XIII, avait fait construire vers 1624 dans la forêt de Versailles. A partir de 1661 commence un grand chantier sous la direction de l’architecte Louis Le Vau, du jardinier André Le Nôtre et du peintre Charles le Brun. Le Vau fait ajouter, aux façades décorées de colonnes, des balcons de fer forgé. Les toits sont garnis d’ornements et on relie les nouveaux bâtiments au pavillon de chasse.

De 1677 à 1682 le roi et sa cour s’installe progressivement dans le château inachevé. Le Vau meurt avant la fin des travaux. C’est pourquoi en 1678 le roi fait appel à l’architecte Jules Hardouin-Mansart pour poursuivre les agrandissements par deux ailes et une grande galerie, appelée la galerie des Glaces. Le chef d’oeuvre du peintre Le brun reste le plafond de la galerie. Les peintures célèbrent les victoires de Louis XIV au début de son règne.

En 1662, le monarque confie à Le Nôtre la conception des jardins. Il exige que tout soit organisé et harmonieux et surtout symétrique. Des bosquets, des murs de verdure, des jeux d’eau et des sculptures, inspirées de la mythologie sont réalisés. Toute la construction du palais et du jardin est centrée sur le Roi-Soleil et suit un axe de symétrie, qui part de la statue de Louis XIV dans la cour, puis passe par sa chambre et finit sur le Grand Canal dans le jardin. Le château de Versailles est un témoignage de l’art classique par sa symétrie et l’organisation des façades et des jardins. Louis XIV y réside pendant 50 ans avec plus de 5000 personnes à son service.

Le château n’est pas seulement la résidence du roi, mais également le siège du pouvoir absolu. Cela explique les emblèmes royaux et les représentations du roi, sous des formes allégoriques dans les Grands Appartements, ou d’une manière illustrée dans la galerie des Glaces. Sous le règne de Louis XIV, une chapelle est érigée par Mansart entre 1699 et 1710. Mais c’est Louis XV, son arrière petit-fils, qui va en profiter et faire rajouter un opéra et de petits appartements privés pour lui et la reine.

Vocabulaire :

une émeute : une manifestation violente du peuple dans la rue

une allégorie : suggestion d’une idée par une image ou une histoire

un emblème royal : un symbole relatif à la royauté, par exemple la fleur de lys, la couronne…

 

 

 

 

 

Un commentaire

  1. Pingback : La Régence