Les grands Capétiens

Trois rois capétiens agrandissent le domaine royal grâce à des conquêtes. Qui sont-ils ?

les différents rois capétiens

La dynastie des Capétiens

Philippe II Auguste

portrait de Philippe II Auguste

Philippe II Auguste

En 1180, Philippe II n’a que 15 ans quand il succède à son père, Louis VII (sixième roi capétien). Le domaine royal est petit et encerclé par des territoires de grands seigneurs, vassaux du roi. Henri II de Plantagenêt, roi d’Angleterre, est le principal vassal du roi français, parce qu’il détient la Normandie et l’Aquitaine en France. La priorité de Philippe Auguste est d’affirmer son pouvoir en agrandissant son royaume.

Victoire de Philippe Auguste à Bouvines

Bataille à Bouvines

Il reconquiert la Normandie en l’absence de Richard coeur de lion (fils du roi d’Angleterre), parti en croisade. La lutte pour la Normandie se poursuit contre Jean sans terre (frère de Richard coeur de lion). Jean veut sa revanche et forme une coalition (l’empereur Otton Brunswick et certains comtes) contre le roi français. Le 2 juillet 1214 lors de la bataille de Bouvines, Philippe Auguste est victorieux. Pour protéger Paris des assauts ennemis, Philippe II fait entourer la ville d’un rempart et de tours : le Louvre où le roi ne réside pas encore.

les remparts et les tours au XIIe siècle à Paris

Le Louvre sous Philippe Auguste

Louis IX, appelé Saint Louis

portrait de Louis IX

Louis IX

Le successeur de Philippe Auguste, Louis VIII et sa femme Blanche de Castillerenforcent le pouvoir. Leur fils, Louis IX, devient roi à l’âge de 12 ans, sous la régence de sa mère de 1226 à 1236.

L'église construite sous Louis IX

La Sainte Chapelle à Paris

Modèle du chevalier, épris de justice et généreux, il offre à la France un renouveau économique, intellectuel et artistique. Il fait construire la Sainte Chapelle sur l’île de la Cité, pour recevoir la couronne de Jésus. En août 1270 à Tunis, Louis IX meurt de la peste lors de sa dernière croisade. Dès lors il est vénéré comme un saint et le Pape Boniface VIII décide de le canoniser sous le nom de « Saint Louis » en 1297.

 

 

Philippe IV le Bel

portrait de Philippe IV le Bel

Philippe IV le Bel

Petit-fils de Louis IX, Philippe IV monte sur le trône en 1285. Il entre en conflit avec le pape à Rome et fait désigner un pape français, Clément V qui en 1308 installe le palais des Papes à Avignon jusqu’en 1376. Revenus des terres saintes et chargés de défendre le royaume de Jérusalem, les Templiers deviennent peu à peu les banquiers du roi.

les chevaliers et moines, appelés l'ordre des Templiers

L’ordre des Templiers

A cours d’argent, avec l’aide du pape, Philippe IV fait arrêter les Templiers en les jugeant d’hérétiques et confisque leurs biens. Condamné au bûcher, le grand maître des Templiers, Jacques de Molay, jette une malédiction contre la descendance de Philippe le Bel. La malédiction s’accomplit puisque Philippe IV meurt la même année et ses fils meurent sans héritier. D’où la légende des « rois maudits« .

 

 

Vocabulaire :

une coalition : une union de personnes contre un ennemi commun

canoniser : mettre au rang de saint une personne par une cérémonie à l’église

les Templiers : un ordre religieux de chevaliers-moines, créé en 1119, indépendant et riche grâce aux croisades.

une malédiction : paroles par lesquelles on appelle la colère de Dieu contre quelqu’un

Un commentaire