Les Très Riches Heures du Duc de Berry

Le repas avec le duc de Berry en janvier

Enluminure de janvier représentant le duc de Berry à table avec ses invités

Manuscrit exceptionnel, chef d’oeuvre de l’art gothique réalisé au début du XVe siècle par trois frères hollandais : Paul, Jean et Hermann de Limbourg, l’ouvrage « les Très Riches Heures du Duc de Berry » est un calendrier ponctué de scènes de la vie quotidienne, au Moyen Age où les activités humaines sont structurées par le cycle des saisons. Des images ou des récits témoignent du mode de vie et du travail des communautés paysannes et de l’aristocratie.

Commandé par Jean, duc de Berry, protecteur des Arts en France et fils de Jean II (duc de Bourgogne), l’oeuvre « les Très Riches Heures du Duc de Berry » est aussi un livre des heures, c’est à dire une collection de textes pour chaque heure liturgique de la journée : c’est de là que vient son nom.

Les paysans au travail et à la maison en hiver en février

Enluminure de février représentant un village de paysans en hiver

Avant l’invention de l’imprimerie, un livre est appelé manuscrit parce qu’il est écrit à la main. Pour le décorer, les moines et les artistes y réalisent des dessins et des motifs décoratifs, appelées enluminures ou miniatures. Un manuscrit est qualifié d’enluminé quand des illustrations y apportent de la lumière par l’utilisation de couleurs vives et d’or. Les frères de Limbourg utilisent une gamme de couleurs, obtenues à partir de minéraux et de végétaux.  La lettrine, la lettre majuscule ornée en début de chapitre, est souvent écrit en rouge.

la lettre B qui débute un chapitre des Très Riches Heures du Duc de Berry

Une miniature et une lettrine qui débute un chapitre des Très Riches Heures du Duc de Berry

 

Outre les livres religieux et les chansons de geste, les enluminures décorent les Grandes chroniques (histoire) de France que les rois capétiens font rédiger à partir du XIIIe siècle par des moines. A partir du XVe siècle, les artistes réalisent des livres d’heures richement ornés.

Les enluminures ont une double fonction, celle de rendre plus compréhensible un texte avec l’aide des dessins et celle de l’embellir en le rendant plus lumineux avec des lettrines de couleurs vives décorées en or et en argent. Les enluminures sont peintes sur du parchemin jusqu’au XIVe siècle puis sur du papier.

Les Très Riches Heures du Duc de Berry sont conservées au musée de Condé à Chantilly.

 

Vocabulaire :

liturgique : manière dont se déroule une cérémonie religieuse.

un manuscrit : livre réalisé à la main (du latin manus, la main et scribere, écrire).

une enluminure : image peinte ou lettre décorée ornant un manuscrit du Moyen Age.

une miniature : illustration rectangulaire ou carrée qui décore une page d’écriture.

une lettrine : première lettre d’un livre, d’un chapitre, elle est de grande taille et décorée.

les chansons de geste : poèmes chantés qui racontent les exploits des héros au Moyen Age.

un parchemin : peau fine d’animal (mouton, agneau, chèvre, veau), préparée spécialement pour pouvoir y écrire.