Louis XV

Comment se déroule le début du règne de Louis XV ?

Le portrait de Louis XV

Louis XV

En 1723 à la mort du régent, Louis XV débute son règne sous les meilleurs auspices avec l’aide de son ministre le cardinal de Fleury. La France est alors prospère et en pleine croissance démographique. En 1725 Louis XV épouse la fille du roi de Pologne, Marie Leszcynska, avec qui il aura 10 enfants. Après 10 ans de mariage, le roi commence à avoir de nombreuses maîtresses.

Malgré cette période favorable à Louis XV où on le surnomme « le Bien-Aimé », la monarchie absolue est contestée par les philosophes, qui défendent les idées de progrès, de liberté et les droits naturels des individus. Ils critiquent aussi l’influence de l’Eglise sur le peuple.

Pourquoi appelle-t-on Louis XV « le Mal-Aimé » à la fin de son règne ?

Madame de Pompadour

La marquise de la Pompadour

Vers 1750 Louis XV doit faire face à l’opposition parlementaire, dont il réduit les pouvoirs. En 1746 il rencontre Madame de Pompadour, qui devenue sa favorite, se mêle des affaires politiques et dépense sans compter. Elle est l’amie et la protectrice des philosophes et quand Diderot est pourchassé par la censure de l’Eglise pour l’encyclopédie (ouvrages contenant une somme de connaissances de l’époque), elle intervient auprès de Louis XV pour sauver la publication de cette grande oeuvre.

Louis XV fait des réformes mais elles arrivent trop tard. Le pays traverse une crise à cause des mauvaises récoltes et des finances au plus bas. En plus la France perd ses colonies au Canada et en Inde au profit de l’Angleterre dans la guerre de 7 ans de 1756 à 1763, due aux ambitions coloniales des deux pays. En 1774 Louis XV meurt dans l’indifférence générale et dans un pays ruiné.

Vocabulaire :

sous les meilleurs auspices : favorablement

prospère : riche

une favorite : la maîtresse officielle du roi qui bénéficie de ses faveurs

contester : s’opposer

la censure : l’examen d’une oeuvre avant sa publication ou non

une réforme : un changement pour améliorer quelque chose

ruiné(e) : ne plus avoir d’argent