La seconde guerre mondiale 1939-1945 (1)

Quelles sont les conséquences de la première guerre mondiale ?

En 1919 un traité est établi contre l’Allemagne à Versailles. Il ne règle pas les conflits mais humilie le vaincu de la première guerre mondiale.

Traité de Versailles en 1919

Signature du traité de paix à Versailles

Pour se protéger, la France fait construire un rempart qui longe les frontières avec la Belgique, le Luxembourg, l’Allemagne et l’Italie. C’est la ligne Maginot. En dépit des énormes pertes humaines et matérielles, la France se redresse économiquement jusqu’à la crise boursière de 1929 aux Etats-Unis. Cette crise secoue toute l’Europe.

Dans une Europe en crise, les dictatures prennent le pas sur les démocraties. L’Italie est sous l’emprise de Mussolini avec sa doctrine du fascisme, l’Espagne est dans le chaos avec Franco et Adolf Hitler fait régner la terreur nazie en Allemagne depuis 1933. L’URSS de Staline inquiète.

Pourquoi la seconde guerre mondiale s’est-elle déclenchée ?

De peur que la paix instaurée depuis 1918 ne soit rompue, aucun pays européen ne réagit face aux violations constantes du traité de Versailles par Hitler. Même les accords à la conférence de Munich en 1938 ne font réagir personne. Lors de cette rencontre, Hitler réclame une partie de la Tchécoslovaquie, la région des Sudètes. Comme la guerre de 1914-1918 est encore dans les esprits, la France cède aux exigences de Hitler.

Quand l’Allemagne envahit la Pologne (alliée de la France), c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase, la France et l’Angleterre lui déclarent la guerre en été 1939. Les deux pays choisissent une stratégie défensive derrière la ligne Maginot. Les soldats vivent une « drôle de guerre » parce que pendant 8 mois il ne se passe rien. Le 10 mai 1940, les Allemands finissent par les attaquer en passant par l’ouest.

Comment la France vit-elle la défaite en 1940 ?

L’attaque surprise des Allemands provoque une désorganisation de l’armée française. Paris tombe entre les mains des Allemands en juin 1940. Les militaires et les civils paniquent et s’enfuient vers le sud. C’est l’exode de plus de 7 millions de personnes. la défaite flagrante de la France entraîne le repli du gouvernement à Bordeaux.

Le conflit oppose deux camps :

  1. le Maréchal Pétain, héros de la guerre de 14-18, est pour l’armistice.
  2.  Le général Charles de Gaulle propose de continuer la guerre.
La France divisée par la ligne de démarcation en 1940

La France divisée par la ligne de démarcation en 1940

 

 

 

Les pleins pouvoirs sont finalement cédés au Maréchal Pétain. Le général de Gaulle part pour l’Angleterre, d’où il lance un appel le 18 juin 1940 pour inciter les Français à poursuivre le combat. L’armistice signé, la France accepte l’occupation allemande et la coupure du territoire en deux zones. C’est la ligne de démarcation entre la zone occupée et la zone libre. Le gouvernement de Pétain s’installe à Vichy, ville devenue capitale de la zone libre.

Vocabulaire :

la ligne Maginot = du nom du ministre de la guerre, ce sont des fortifications construites par la France le long de ses frontières avec les pays voisins pour éviter toute attaque

la goutte d’eau qui fait déborder le vase = c’est la situation qui dépasse les limites et engendre une explosion de colère

être flagrant(e) = être évident(e)