La seconde guerre mondiale 1939-1945 (2)

Quel régime le gouvernement de Pétain adopte-t-il ?

Affiche de propagande pour le régime de Vichy

Affiche de propagande pour la révolution nationale

L’arrivée du Maréchal Pétain au pouvoir annonce la fin de la IIIe République et l’avènement de l’Etat français. Le gouvernement Pétain installé à Vichy y lance la révolution nationale. La France vit dans le culte du Maréchal avec un slogan travail-famille-patrie qui remplace celui de la République liberté-égalité-fraternité.

Pétain décide de collaborer avec l’Allemagne et après son entretien avec Hitler à Montoire, l’Etat français devient un régime à la botte de l’Allemagne. En novembre 1942 l‘Allemagne envahit la zone libre. La collaboration se radicalise : en 1943 une milice et le STO (service du travail obligatoire) sont créés, l’une afin de supprimer les opposants au régime et de traquer les juifs, l’autre pour trouver de la main-d’oeuvre pour l’industrie allemande.

Comment s’organise la résistance en France ?

Alors que la milice multiplie les crimes, dénonce les juifs, les résistants et les livre aux Allemands qui les torturent et les envoient dans des camps de concentrations, des hommes et des femmes de toutes conditions s’unissent secrètement pour continuer la lutte contre l’occupant nazi.

Appel de Charles de Gaulle pour le combat

Appel de Charles de Gaulle en juin 1940

Depuis l’appel du 18 juin 1940 de Charles de Gaulle, des groupes de résistants se forment. A l’extérieur du pays, certains se battent sur les champs de bataille en Afrique du Nord pour la libération sous le nom de FFL (forces françaises libres), dont Charles de Gaulle devient le chef. En France, d’autres refusent de travailler pour le STO et cachés dans les maquis, prennent les armes. En mai 1943, Jean Moulin réussit à former le CNR (Conseil national de la Résistance) qui se joint à l’armée secrète.

Quand la guerre prend-elle fin ?

Descente des Champs-Elysées par Charles de Gaulle en 1944

Charles de Gaulle descendant les Champs-Elysées le 26 août 1944

Pendant que Charles de Gaulle organise l’armée de la résistance aux côtés des Anglais et des Américains à Alger en Algérie, le régime de Vichy veut « purifier » la nation et condamne tous ceux qu’il considère comme « impurs » : les étrangers, les communistes, les juifs…

Le 6 juin 1944, les forces alliées débarquent en Normandie, puis avec l’aide du FFI elles libèrent plusieurs régions en France. Paris est libéré en août 1944 et pour célébrer cette victoire, Charles de Gaulle et ses troupes descendent les Champs-Elysées. Le régime de Vichy s’écroule et les combats se poursuivent jusqu’à la capitulation de l’Allemagne le 8 mai 1945.

Vocabulaire :

un avènement = arrivée au pouvoir

la révolution nationale = nom donné au programme par le Maréchal Pétain en réaction aux principes de la révolution de 1789

être à la botte de = être sous la domination de

la milice = groupe de policiers qui travaillent pour un parti totalitaire

le STO = service du travail obligatoire qui mobilise les jeunes hommes entre 20 et 23 ans pour qu’ils travaillent dans les usines allemandes

les FFI = forces françaises de l’intérieur créées en 1944 et qui doivent rassembler tous les résistants

les maquis = lieu isolé souvent en montagne, où se réunissaient les résistants

le CNR = sur proposition de Jean Moulin, le Conseil national regroupe les mouvements résistants